L'employeur est-il obligé de payer un acompte au salarié qui le demande ?

Tous les salariés qu’ils soient à temps plein ou à temps partiel, en contrat à durée indéterminée ou déterminée, a la possibilité de demander un acompte sur son prochain salaire à son employeur.
L’employeur n’a donc pas la possibilité de refuser le versement de l’acompte au salarié en vertu du code du travail.
A ne pas confondre un acompte et une avance sur salaire.
Lorsque le travail a déjà été effectué, le salarié peut demander un acompte à son employeur. L’avance est différent, le salarié demande alors à son employeur un prêt qui correspond à un travail qui n’a pas été encore effectué.
Les règles sont alors différentes pour les deux cas.

Aucune procédure formelle est à établie lors du versement de l’acompte. Néanmoins, il est plus justicieu de faire signer un reçu au salarié lors du versement de l’acompte pour garder une preuve.

Concernant les demandes en rapport avec vos obligations, n’hésitez pas à contacter le groupe fiduciaire Chafii. Nous saurons répondre à toute vos questions.

Devis expertise comptable Devis commissariat aux comptes Devis commissariat aux apports

Groupe fiduciaire chafii, cabinets d’expertise comptable à Paris, Montpellier, Lyon, Marseille, Colmar, Nice et Avignon, accompagne les chefs d’entreprise dans les opérations d’acquisition. Le groupe dispose de toutes les compétences et partenaires indispensables (conseil juridique et fiscal, financement bancaire, établissement de prévisionnel, etc…… ) pour aider les chef d’entreprise à réaliser un telle opération.

Présentation Groupe Fiduciaire Chafii

Partager l'article sur


Partager sur Facebook Linkedin Twitter