Rfrencement

Comprendre la fiscalité des entreprises françaises

La fiscalité des entreprises en France apparaît comme complexe et multiforme. Il existe une fiscalité directe, une taxe à la consommation ou une fiscalité locale. L'impôt sur le revenu et sur les sociétés est loin d'être le seul impôt payé par les entreprises. La fiscalité ponctue la vie des entreprises. Il est important de comprendre les principes fondamentaux régissant chaque taxe. Les différentes échéances doivent être anticipées et les choix fiscaux correctement pris en compte. Les entreprises sont principalement soumises à trois principaux types d'imposition: l'imposition de leurs bénéfices, la contribution économique territoriale et la TVA. Selon les cas, ils peuvent également être soumis à certaines taxes supplémentaires: taxe sur les salaires, taxe d'apprentissage, taxe sur les véhicules de société, etc.

La fiscalité des entreprises et la TVA

La TVA, taxe sur la valeur ajoutée, est la première recette fiscale de l'État. Il s'agit d'une taxe indirecte à la consommation, c'est-à-dire qu'elle est payée par les consommateurs pour chaque bien ou service acheté. L'impact de cette taxe est neutre pour les intermédiaires car leur rôle n'est pas de payer la TVA, ils se contentent de la collecter et de la transférer pour le compte de l'Etat. Cependant, il existe un mécanisme d'exonération de la TVA pour les travailleurs indépendants et pour toutes les entreprises. L'exonération de TVA permet, entre autres, de ne pas facturer cette taxe aux consommateurs et donc d'être plus compétitif.

Quelles sont les déclarations fiscales et les sanctions encourues?

A partir du 1er janvier 2020, la mise en place de la retenue à la source va changer les modalités des déclarations fiscales , mais aujourd'hui le principe reste celui du régime déclaratif. Ce principe signifie que l'État fait confiance aux contribuables pour déclarer leurs revenus. A l'inverse, l'Etat se réserve le droit de procéder à tout moment à des contrôles fiscaux pour vérifier l'exactitude de vos déclarations fiscales. En cas de retard, d'absence, d'erreurs ou d'omissions dans vos déclarations, l'Etat vous appliquera des pénalités et sanctions. Il est donc important de connaître les sanctions encourues dans ces cas et de savoir comment se protéger.

Partager l'article sur

Partager sur Facebook Linkedin Twitter